Les Modélistes de l'apocalypse

Échanges pour modélistes de l'apocalypse, à cause de leurs idées de maquettes inusitées, ainsi que leurs désirs de faire progresser le hobby.
 
Accueil  Galerie  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tuto végétal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cuttysark25

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 53
Localisation : Bretagne - France

MessageSujet: Tuto végétal   Mar 26 Fév 2013 - 10:05

Après de nombreuses recherches sur le net , j'ai adopté ,pour la réalisation des arbres de mon futur dio Pacific WW2, la méthode décrite ci dessous .
A tout seigneur tout honneur , je tiens à signaler que je ne suis pas le concepteur de cette méthode .
Elle est le fruit de la fusion de différents posts sur divers(et nombreux) forums que j'ai eu l'occasion de lire au cours de mes recherches dont je n'ai pas retenus les noms pas plus que ceux de leur auteurs
Je tiens à les remercier d'avoir su partager leur expérience au profit de tous .
Je posterai les différentes étapes de la fabrication de ces arbres au fur et à mesure de leur réalisation
Dans un premier temps , le tronc , viendront ensuite feuilles , fruits , assemblages , finitions et méthode de fixation .
L'échelle des arbres est le 1/72ème , mais la méthode est tout aussi valable pour le 1/32ème mais également pour une échelle plus petite , HO par exemple .
Les plus grands font 24 cm ce qui correspond à des arbres de 18 mètres environ , taille très moyenne puisque les cocotiers peuvent , pour les plus hauts, atteindre 30 mètres
1.TRONC
Matériel nécessaire : petites brindilles au formes et tailles souhaitées ( la nature n'en manque pas!!)
fil à repriser
papier WC ou Sopalin
colle à bois de préférence à séchage rapide

1.les brindilles après ablation des feuilles
Celles-ci sont choisies +/- coniques , de 5à 6 mm à la base ,+/- 3 mm sur le haut
Je ne connais pas le nom de l'arbuste sur lequel elles on été prélevées mais je me renseignerai




2.égaliser les brindilles et affiner le haut au cutter
Forrer un trou à la base de la brindille sur 2 ou 3 cm de hauteur(avec une grosse aiguille à coudre ou un mini foret) et y placer un fil de fer (diam 1mm) sans le coller .
Cela améliore la facilité de manipulation et servira plus tard à la fixation



3.déposer avec un pinceau un filet de colle sur la circonférence de la brindille à +/- 1 cm de sa base
Créer une spire ou deux dans la colle de fil à repriser ou fil à coudre un peu épais
Quand la colle à fait sa prise , ajouter quelques spires serrées de façon à créer un relief sur 2 à 3 mm
puis élargir la spire pour créer un deuxième relief environ 1 centimètre plus haut
Il n'est pas nécessaire de travailler avec une très grande précision , le tronc dans la réalité n 'étant pas très régulier .
Inutile de coller le fil , un simple serrage suffit jusqu'à la dernière spire qui elle doit être évidemment collée .
Bien maintenir la tension du fil jusqu'à prise de la colle (personnellement , je passe avec le doigt en tournant la brindille pour bien imbiber le fil de colle et accélérer la prise avec un vaporisateur d'eau )
Pour le tronc d'un palmier , les reliefs doivent être un peu plus accentués , les brindilles plus droites et la taille à vérifier selon l'espèce.







4.pour l'étape suivante , préparer des bandes de papier WC ou sopalin de +/- 3 centimètres de largeur
Personnellement, je préfère le papier WC car le grain est plus fin .
De plus la hauteur est moindre et donc leur application plus facile .
Travailler la brindille à l'horizontale .
Enduire la brindille préparée de colle à bois diluée ( +/- 40%) et apposer le papier en le tournant autour et en le serrant délicatement
Passer avec le doigt doucement pour lui faire suivre le relief
Ré-enduire de colle le papier et le travailler pour qu'il épouse la forme de la brindille par des petits coups de pinceau légers (le papier imbibé de colle est très fragile mais facilement réparable )
Lisser par des mouvements tout aussi légers du bas vers le haut ou inversement
Répéter l'opération sur toute la hauteur de la brindille en fusionnant les bandes à leur raccord
Laisser sécher une nuit





5.répéter l'étape 4 mais avec un séchage un peu plus court




6.Coller une bande de papier de +/-2 cm de largeur en la spiralant sur les 3à 4 premier centimètres de la brindille de façon à épaissir le bas pour lui donner la base caractéristique des cocotiers
Cette étape n'est cependant pas obligatoirement nécessaire pour les palmiers selon leur espèce.



Laisser sécher une nuit pour obtenir ceci :



Le tronc est prêt pour la phase peinture
La surface dure et d'un relief très réaliste et après peinture , voici ce que çà donne :



Et hop hop hop , la suite bounce bounce bounce
Les feuilles ou plutôt les palmes
Matériel de base :
-Opercules alu de pot de fromage blanc , de dessert style clafoutis aux abricot ou autres Nutella
Que des trucs bon pour la ligne (courbe) !!! :cuit:
-Fil de fer (ici de couleur noire) 0,4mm (chez nous , il y a un magasin qui s'appelle "La Foirfouille" qui dispose d'un rayon d'arts créatifs
mais je suppose que çà doit pouvoir se trouver ailleurs )
-Colle cyanoacrylate (Superglu)

1. Opercule



2. Pliage
La plus grande largeur doit être de +/- la moitié de la longueur , ici , 32mm pour 60mm
varier la longueur (les plus longues font 7 cm ) Les jeunes palmes au faîte du cocotier sont
souvent plus petites . Varier les tailles apportent un plus au réalisme.



3. Coupe de la palme
La base de la palme revient +/- 70 à 90° avec une courbe serrée
Déplier la pièce sans la mettre à plat en gardant l'axe bien marqué





4. Collage de la tige
Couper une longueur de fil 4cm plus longue que la feuille
Dans le creux de la pièce dépliée , tirer un trait léger de colle cyanoacrylate
Y positionner délicatement le fil bien lissé (celui-ci doit être rigoureusement droit) à
3 à 4 mm de la pointe , 10à 12mm si on veut une palme dont la pointe s'est détachée.
Presser avec un outil (moi j'utilise le bout du manche de mon X Acto)
Faire gaffe aux doigts , ils aiment la colle et ne veulent plus la quitter !!
Il m'est parfois arrivé de presser le fil avec ceux-ci pour le maintenir sur les extrémités
en lissant la tige mais tout doucement .
Retourner la pièce et lisser l'axe pour bien marquer le relief du fil







5. Schéma de coupe
Petit schéma de la coupe des feuilles sur la palme
Le dessin n'est pas un top de précision mais c'est surtout pour vous donner une idée de la coupe
à effectuer
L'angle de coupe se modifie au fur et à mesure de l'avancée vers la pointe
Il reste perpendiculaire à la tige vers la base



6. Coupe
Pour la coupe , j'utilise une paire de ciseaux
La coupe doit s'effectuer le plus près possible de la tige
Elle ne doit pas être parfaitement régulière et si par accident , une « feuille » se déchire
enlevez la complètement , les photos que j'ai consultées montrent régulièrement l' absence
de feuilles sur les palmes dues ,je suppose, au vent.
Par contre , essayez d'être le plus symétrique possible de part et d'autre de la tige
Je finis la pointe et les petits détails ou la reprise d'une feuille au X Acto
L'utilisation d'opercule d'alu et du fil en 0,4 apporte souplesse mais aussi une certaine
rigidité et permet de donner une forme à la feuille . Celle ci est parfaitement malléable





7. Sous-couche blanche
Passage de 2 couches par face de sous-couche blanche
Les inscriptions ou dessins des opercules peuvent parfois transparaître de la sous-couche
mais cela n'a aucune importance , ils disparaissent totalement avec la peinture
J'utilise l'apprêt acrylique « Motip » pour carrosserie acheté dans un magasin de fourniture automobile
(13à14 euros-17.5 à 19dollars canadiens . la big bombe) Rapport qualité prix imbattable !!
Je l'utilise également pour mes figs et mes maquettes
Résultat impeccable , finesse de grain qui n'étouffe aucune gravure (aucun défaut non plus
d'ailleurs!!)



8. Peinture
Je ne peux pas vous donner de référence de peinture particulière
Je crée toutes mes teintes moi-même et utilise les peintures « Amsterdam » disponibles
dans la plupart des magasins d'arts créatifs . (moins de 7 euros, soit +/- 9.5 dollars canadiens pour un tube de 120 ml,
sans parler de la dilution à +/-20% pour le pinceau) ; les pigments sont excellents et très
couvrants . Elle donne une finition légèrement satinée .
Pour les palmes des cocotiers , j'ai créé une teinte en mélangeant du « vert de vessie »,
vert olive foncé et vert brillant (le nom n'a rien à voir avec l'aspect , mais avec la teinte
c'est un vert un peu plus clair que le vert pomme) et enfin une petite pointe de jaune moyen
J'ai composé une quantité de peinture suffisante pour une dizaine de cocotiers.
Après application de deux couches de ce mélange ; je repasse une couche de vert brillant
sur les 2/3 de la largeur de la palme puis l'éponge légèrement sur une feuille
de sopalin (sais pas comment on appelle çà au Québec : papier absorbant , comme en Belgique ??)
Ensuite , un trait fin sur la tige de jaune moyen sur la tige recto-verso
Le fil est sur la face supérieure de la palme
Les feuilles en vieillissant virent au jaune puis au marron clair toujours à partir de la pointe
En traiter une ou deux avec ces teintes (les palmes les plus longues à positionner en bas du
panache)






9. Fixation
Positionner les palmes l'une contre l'autre en commençant par les moins longues et en spirale vers le bas en finissant par les « fanées »
Tenir fermement les tiges qui dépassent des « feuilles » et les torsader avec une pince
Quand celles-ci sont bien serrées , recouper à +/- 15 mm de la base des premières palmes
Percer la « tête » du tronc » avec une mèche de 2,5 à 3mm (ou une vrille si pas de mini-perceuse) selon son diamètre sur 15à 20mm
Enduire de colle à bois les tiges torsadées et appliquer une bande de papier WC en faisant 2
ou 3 tours , laisser sécher quelques minutes (il faut que çà reste un peu humide)
Introduire le tout dans le trou fait dans le tronc ; une partie du papier va se repousser sur le
haut du tronc .Lisser cette excédent avec un pinceau sur la base des tiges en épousant le
tour du tronc
Une petite retouche de peinture de la couleur du tronc effacera le raccord .

Au final , çà donne ceci :







Après les troncs et les palmes , la finition incontournable du cocotier : la noix de coco
Pour ce faire , j'ai opté pour le poivre blanc , en grains évidemment (On a rarement vu un cocotier produire de la noix de coco râpée...)
Choisir des baies ne dépassant pas les 4 mm de diamètre pour rester dans l'échelle 1/72ème '
les noix de coco entourées de leur bourre ayant une dimension de 20 à 30 cm
Éviter le poivre noir qui bien que plus goûteux présentes des baies avec trop de relief
Le poivre vert , lui est plus difficile à trouver en baies sèches

Les baies



Les « pétales » qui sont en fait les demis « cosses » de la fleur , réalisées avec les chutes des opercules qui ont servi pour les palmes
En prévoir 6 ou 7 par arbre
Elle se colleront de façon aléatoire sous et entre les « noix »



Les baies avec une couche de jaune ou de vert selon leur degré de mûrissement





Des grains récupérés dans un assortiment « poivre 5 baies » et utilisés tels quels, sans peinture, et qui figureront les noix tombées sur le sol
Je trouve qu'ils sont d'un réalisme saisissant pour figurer des noix très mures



Pour la fixation , je réalise des « grappes » de 3 à 5 grains que je colle entre eux avec de la colle à bois en insérant de temps en temps un « pétale »
Ensuite je colle les différentes « grappes » autour du tronc de façon irrégulière
Je finis par quelques touches d'éclaircissement ou d'ombres après séchage de la colle
Pour rappel , j'utilise une colle à bois « rapide » que je dilue légèrement
Après séchage , elle est totalement invisible .
Voici le résultat final :







levemonchapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killroytech
Admin
avatar

Messages : 1811
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 53
Localisation : Long oeil

MessageSujet: Re: Tuto végétal   Mar 26 Fév 2013 - 11:58

C'est une maquette en entier ce cocotier. Wow!!! Bonne trouvaille le poivre pour les noix de coco.

_________________
2017: Drummondville-Burlington-Cap de la Madeleine-Torcan-AMRO-CapCon-St Janvier-Québec...8 bonnes raisons de finir des maquettes!
  Le décompte des maquettes complétées en 2017...1 Embarassé

Etre un boss ou un leader? Les boss il y en a en masse, il manque de leaders.  GreenSmile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apocalypsemodels.forum-canada.com
Mili-Hobby

avatar

Messages : 327
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 21
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: Tuto végétal   Mar 26 Fév 2013 - 17:04

WOW!!! Je cherchais justement un bon moyen de faire des palmiers! Merci d'avoir partagé! YouDaMan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cuttysark25

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 53
Localisation : Bretagne - France

MessageSujet: Re: Tuto végétal   Mar 26 Fév 2013 - 18:11

Merci à vous pour vos agréables commentaires
C'est vrai que çà prend un peu de temps à réaliser
La , j'en ai fait 7 pour le dio plus 1 brisé
Je posterai prochainement dans "Ce qui vole dans l'air " l'avancement du futur dio Pacific WW2
levemonchapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tiger27
Admin
avatar

Messages : 576
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 51
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: Tuto végétal   Mar 26 Fév 2013 - 19:33

Bon tuto pour le cocotier et très bien détailler MerciTourn cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tuto végétal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tuto végétal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TUTO] Envoyer un message privé à un membre
» [TUTO][S-OFF] HBOOT AlphaRev 1.8 : passer en Full Root (Custom et Stock ROMs)
» [TUTO] Root du wildfire: Unrevoked
» [TUTO] Configurer ses boite mail free et hotmail sous SFR
» [TUTO] Comment flasher son desire avec une rom custom ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Modélistes de l'apocalypse :: Tutoriels :: Tutoriels de diorama-
Sauter vers: